lundi 22 juillet 2019


ORDINATIONS DIACONALES ET PRESBYTERALES A KITATUMBA LE 04 JUILLET 2019
C
e jeudi 04 juillet 2019, le Pasteur du Diocèse de Butembo-Beni, Son Excellence Mgr PALUKU SIKULI Melchisédech, a célébré la messe des ordinations  dans l’Eglise paroissiale Cœur Immaculé de Marie de Kitatumba. La messe a commencé à 10h00 heure de Butembo.

A
U cours de la célébration, Monseigneur l’Evêque a conféré le ministère du lectorat à trois séminaristes dont un de la congrégation des Frères Boniliens, Paluku Mbaghenda Désiré. Il a également conféré le ministère d’acolytat à deux séminaristes. Il a ensuite ordonné dix-huit diacres des congrégations différentes : quatre frères de l’Ordre des Grands Carmes, un frère Missionnaire Combonien du Cœur de Jésus et treize Séminaristes Diocésains.
Il a enfin ordonné prêtres trois diacres de l’Ordre des Grands Carmes, un diacre Missionnaire Combonien, deux diacres de l’Ordre des frères Mineurs (Franciscains) et un diacre Diocésain. En cette même occasion, neuf prêtres Diocésains et un prêtre (P. Elie) de l’Ordre des Frères Mineurs ont célébré respectivement leurs  jubilés d’Argent et d’Or.

Dans son homélie, le Pasteur du Diocèse a exprimé sa joie de revoir ses fidèles, après un temps passé à l’extérieur du diocèse pour des raisons pastoraux. Pour Mgr l’Evêque, tout ministère dans l’Eglise est, avant tout, un service. Telle est l’idée maîtresse qui traverse les textes bibliques lus en cette circonstance. La première lecture était extraite du livre du Deutéronome (1,9-14) : Moïse associe au service de conduire le peuple de Dieu, des sages issus de différentes tribus  du Peuple d’Israël. Dans la deuxième lecture tirée du livre des Actes des Apôtres (6,1-7), les Douze ordonnent l’élection de sept diacres pour les associer au ministère afin de servir à table. Dans l’Evangile de Jean (20,19-23), Jésus ressuscité repend le Saint Esprit sur ses disciples et les envoie en mission   : « […] Comme le Père m’a envoyé, moi aussi je vous envoie […]. Ceux à qui vous pardonnerez les péchés, ils leur seront pardonnés ; et ceux à qui vous les retiendrez, ils leur seront retenus ».

B
ien plus, le Prélat a rappelé que la vocation sacerdotale est un don et un appel de Dieu. On ne se l’attribue pas. Les diacres sont appelés pour :
-  Témoigner de l’amour de Dieu ;
- Servir dans la joie et l’amour ;
- Être des signes vivants de l’Eglise-Famille de Dieu.
E
n insistant sur le service, l’Evêque a indiqué qu’on ne peut servir deux maîtres à la fois. Servir l’argent et le pouvoir, c’est tomber dans l’idolâtrie. Il a alors exhorté les diacres à consolider leur foi en Jésus Christ pour bien servir l’Eglise-Famille de Dieu. Il ne suffit pas d’écouter l’Evangile, a-t-fait remarquer. Il faut plutôt le vivre et en témoigner. L’Evêque a alors clos son adresse aux diacres en ces termes : «Annoncez cet Evangile que vous avez reçu vous-mêmes et y avez cru. Si ce que vous enseignez ne correspond pas avec ce que vous vivez, alors il ne sert à rien d’enseigner».

P
renant la parole pour s’adresser aux prêtres, l’Evêque a rappelé à ceux-ci la triple fonction du prêtre :
- Enseigner au nom du Christ,
- Sanctifier le Peuple de Dieu,
- Guider l’Eglise-Famille de Dieu.
C’est en ce sens que l’Evêque a souligné que les prêtres enseignent au nom du Christ, ils sont également appelés à sanctifier le Peuple de Dieu. Ainsi, a-t-il insinué : «Que vos homélies ne se limitent pas à la formation intellectuelle, qu’elles servent plutôt à l’édification de la foi du Peuple de Dieu. Que l’odeur de votre service soit gage, pour ce Peuple, de connaître le Christ. Par votre service, vous accomplirez le sacrifice du Christ et y associerez le sacrifice du Peuple de Dieu».

En poursuivant, Mgr l’Evêque a invité les prêtres à accomplir le service ministériel dans la joie du Christ. Il leur a également convié à communier au service et au sacrifice du Christ, Grand Prêtre, et à travailler pour l’unité du Peuple de Dieu. Il les a aussi appelés à centrer leur vie sur la personne du Christ, à être de vrais prophètes pour notre temps, et, qu’en toute circonstance, qu’ils vivent leur diaconat ou leur sacerdoce non pas comme un fardeau, mais comme un don de Dieu. Pour Mgr l’Evêque, le prêtre ne doit pas s’arrêter aux problèmes, mais il doit toujours y chercher des solutions. Sans prétention aucune de reprendre textuellement toute l’homélie ici, retenons que le Prélat a terminé son sermon en souhaitant un bon ministère aux élus du jour en ces termes : « que le Seigneur vous aide à bien accomplir votre vocation ministérielle ».
La messe a débuté à 10h00, heure de Butembo pour prendre fin vers 15h47.
Photo des jubilaires

                                                                                                          








                                                                                                                     Se/ la rédaction   

vendredi 12 juillet 2019


L’OFFICIEL DU CONSEIL PROVINCIAL DU 03 AU 09 JUILLET 2019


Avec l’avis du Conseil Provincial, le Révérend Père Yves KAGHOMA a, en date du 09 juillet 2019, admis au pré-postulat des aspirants dont les noms suivent :

1. AGAZE FRANCOIS Emmanuel (Paroisse Ciriri de Bukavu)
2. KAMBALE KATSILANDA Gratien (Paroisse Kabasha / Goma)
3. KAMBALE KIVUYIRWE Euloge (Paroisse de Mbingi)
                    4. KAMBALE MULYATANGI Eugène (Paroisse de Kipese)
5. KAMBALE MUSUMBA Jean de Dieu (Paroisse de Kasando)
6. KAMBALE MUVUYA Walire (Paroisse de Lubero)
7. KAMBALE VISIKA Léonard (Paroisse de Luofu)
                    8. KASEREKA KAVINGULWA Patrick (Paroisse de Lyambo)
9. MAENDELEO MARTIN Nyamulonda (Paroisse Kashofu de Bukavu)
10. MBUSA MWAMBALI Euloge (Paroisse de Kyondo)
11. MUMBERE KISUBA Maurice (Paroisse de Mangina)
12. MUMBERE MBUNGU Meschack (Paroisse de Malepe / Beni)
13. MUSHAGALUSA CHRISTOPHE Bahizire (Paroisse Sainte Famille / Bagira)



Avec l’avis du Conseil Provincial, le Révérend Père Yves KAGHOMA a, en date du 09 juillet 2019, admis au postulat des candidats dont les noms suivent :

      1. BAUMA BITASIMWA Charmant (Paroisse de l’Emmanuel / Shabaa de Goma)
      2. KAKULE KAHUKO Baraka (Paroisse de Beni-Cité)
3. KAKULE MATHINA Serge (Paroisse de Mangina)
4. KAKULE VITELE Fabrice (Paroisse de Kyondo)
5. KAMBALE MAWANO Baraka (Paroisse de Kavanda)
6. KAMBALE KILUMBI Honoré (Paroisse de Mbingi)
7. KASEREKA MASHAURI Tuzinde (Paroisse de Kyondo)
8. KASEREKA VISOMA Pontien (Paroisse d’Oicha)
9. KASEREKA WITOKO Puissance (Paroisse de Mukuna)
10. KATEMBO VWASINGO Arsène (Paroisse de Maboya)
11. MUHINDO BALIKWISHA Gloire (Paroisse de Beni Paida)
12. MUHINDO KIKONGOKONGO Justin (Paroisse de Mabasele)
13. MUHINDO MALYATSI Pascal (Paroisse de Kitatumba)
14. MUHINDO MIREGHO Janvier (Paroisse de Kitatumba)
15. MUHINDO SIRIKIVUYA KINYONZO Steven (Paroisse de Mukuna)
16. PALUKU MBONZWA Fabrice (Paroisse de Mbau)
17. WASINGYA KAVUGHE Thierry (Paroisse de Mukuna)
18. KAMATHE KALUMBI Jérémie (Paroisse de Kasando)



Avec l’avis du Conseil Provincial, le Révérend Père Yves KAGHOMA a, en date du 09 juillet 2019, admis au noviciat les frères dont les noms suivent :

1. BAHATI MUFUNIKO Roger  (Paroisse Mbingi)
2. BIHOGO KAMANA christian (Paroisse Birava /Bukavu)
3. KAKULE KAGHOMA Samuel (Paroisse de Masereka)
4. KAKULE SYAMBITE Mapenzi (Paroisse de Museya)
5. KAMBALE KISAKA Joachim (Paroisse de Luofu)
6. LUZOLO N’ZINGA Jean Bolvie (Noviciat au Togo) (Paroisse Sainte Agnès de Ndjili /Kinshasa)
7. KAMBALE MATEMBELA Jacques (Paroisse de Rutshuru)
8. KAMBALE MULI Justin (Paroisse Mutwanga)
9. KAMBALE MWAKA Joachim (Paroisse de Bunyuka/Misebere)
10. KASEREKA KIKONGO Aristide Zeblon (Paroisse de Kitatumba)
11. KASEREKA WAHINGAHI Merveille (Noviciat au Togo) (Paroisse de Mukuna)
12. KATEMBO SIVITSOMANWA Bienvenu (Noviciat au Togo) (Paroisse de Lubero)
13. MAPENDO KAGHENI Benoît (Paroisse de Rutshuru)
14. MUMBERE KYUNGULO Grâce (Paroisse de Kyondo)
15. MUMBERE SANGALA Jean-Claude (Paroisse de Luofu)
16. NZANZU MUHESI Nelson (Paroisse de Kitatumba / Lyambo)
17. PALUKU KASUSU Espoir (Paroisse de Masereka)
18. PALUKU LUVUNDU Jean Louis (Paroisse de Kyondo)
19. PALUKU NZIWA Patrick (Paroisse de Mambasa)
20. KULEMFUKA Abélard (Paroisse saint Maurice de Kikwit)
21. MUPESE MBWES Gauthier (Paroisse saint Kizito d’Idiofa)


Avec l’avis du Conseil Provincial, le Révérend Père Yves KAGHOMA a, en date du 09 juillet 2019, admis à la première profession des vœux de religion les Frères dont les noms suivent :

1. APIPAWE KANGERO Eloge (Paroisse Vutetse / Base)
2. KASEREKA N’KUBA Innocent (Paroisse Bienheureuse Anuarite de Goma)
3. KAKULE KAMAVU Hilaire (Paroisse de Lubero)
4. KAMBALE VIHUKO Grâce (Paroisse Notre Dame de la Merci de Masereka)
5. KASEREKA MASTAKI Fiston (Paroisse de Kipese)
6. KIMWANGA MVUKA Bienvenu (Paroisse Saint Boniface de Kinshasa)
7. LWANZO KAVUGHAVISI Désiré (Paroisse de Misebere / Butembo)
8. MBUSA KAMITSYE Gédéon (ParoisseNotre Dame de la Merci de Masereka)
9. MUHINDO MATINA Roland (Paroisse Vutetse / Base)
10. MUHINDO MULENZE Moïse (Paroisse de Museya)
11. MUHINDO MWENDAPEKE MUSAKIRWA Jean-Paul (Paroisse de Kitatumba)
12. MUHINDO VARONDI Germain (Paroisse de Mbau)
13. MUHINDO VWENGE Siméon (Paroisse de Bunyuka)
14. MUKENDI LUSE Agneau Pascal (Paroisse Notre Père de Kananga II)
15. MUMBERE KALEGHULO Adolphe (Paroisse de kyondo)
16. MUMBERE MALIRO Justin (Paroisse de Lubero)
17. SUNGU MUBWA Serge Vervie (Paroisse Saint Frédéric de Kinshasa)
18. THASENYA SIKO Etienne (Paroisse Bienheureuse Anuarite de Goma)

 Avec l’avis du Conseil Provincial, le Révérend Père Yves KAGHOMA a, en date du 09 juillet   2019, admis au renouvellement de leurs vœux de religion les Frères dont les noms suivent :

G1 PHILOSOPHIE
  1. KAKULE TASI Gabriel
  2. KAMBALE BALEWA Mutumishi
  3. KAMBALE MBALUTWIRANDI Lwanzo
  4. KAMBALE MUSONGORA Hervé
  5. KAMBALE MUYISA Moïse
  6. KAMBALE MUSEYA Gervais
  7. KASEREKA MBAGA Muhungamuvi
  8. KASEREKA NZALIBUNA Ezéchiel
  9. KATEMBO KABWANA Charles
  10. KATEMBO KANGITSI César
  11. KASIMBI MALUMENGU Benjamin
  12. KISIKISI WOYITA Joël
  13. MUMBERE MATANDA Wasingya
  14. NZIAVAKE KATEKE Magloire
  15. SHUKURU LULENO Elias
  16. PALUKU KATALIKO Eugène
  17. PALUKU VATSURANA Grâce

      G2. PHILOSOPHIE
1.     KAKULE GRÂCE Tegheka
2.     KAMBALE MBOGHA Georges
3.     KAMBALE MUSE Sylvestre
4.     KAMBALE MUVAKULI Jean Baptiste
5.     KAMBALE NDAMBUKO Gervais
6.     KASEREKA MUTUME Trésor
7.     KASEREKA NDAKO Maombi
8.     LIMBAYA BATOASO Guelord
9.     LUKALA BURU Freddy
10.  MBOMBO BARKWE Bienvenu
11.  MOKILI MALIDRALE Crispin
12.  MUHINDO ISUNGU Vianney
13.  MUHINDO MUHASA Angélus
14.  MUMBERE NDAKASI Jérémie
15.  PALUKU KIHEMBO Dieu-merci
16.  TSONGO NZEMBA Richard

              G3 PHILOSOPHIE
17.  KAHUNGU TWABATWA Éphrem

Avec l’avis du Conseil Provincial, le Révérend Père Yves KAGHOMA a, en date du 09 juillet 2019, admis au renouvellement les frères stagiaires et les frères étudiants dont les noms suivent :

1.     KATEMBO MASIMENGO Frédéric (communauté de Luofu)
2.     KIBALA TARIKO Ferdinand (Communauté de Bibwa)
3.     MUSAFIRI MUHITSYA Jean-Christian (Maison Quenard)
4.     KAMATE KITSAKULENDE Marie Gaston (Communauté de Kasando)
5.     KAMBALE YALAMIZE Musave Eric (Communauté de Katendere)
6.     MATONDO LUBIKAMO Juvens (Communauté de Kindugu)
7.     MUHINDO KAHAMBA Justin (Maison Lwanga)
8.     MUHINDO SAASITA Faustin (Emmanuel House de Nairobi)
9.     MUMBERE SEKERAVITI Justin (Maison Quenard)
10.  MUZUDI KINDALA Dieu-merci (Communauté de Lyambo)
11.  NKOY BAKOLANA André Teddy (Communauté Kindugu)
12.  PALUKU KAHUMULA Jacques (Communauté de Kayna)
13.  TIENE NGANGA Fabrice (Communauté de Bibwa)
14.  KABAMBA MUKENDI Marcel (Marechal / Kinshasa)

G1 THEOLOGIE / KINSHASA
1. KAMBALE SABWIRA Jean-Marie Vianney
2. KATEMBO SIWATHULA Anicet
3. MUHINDO LUKOGHO Christophe
4. MUHINDO VUHESE Léon
5. SANGALA VUTSEME Richard
6. GNOM Pierre
7. AKPO Dovi Augustin
8. RAKAJIHARISON Alain Félix
9. RIRI Léonce Edson
10. KANTCHIRE Bernardin











Pour le Conseil Provincial d’Afrique
P. NZUVA KAGHOMA Yves, a.a.                        P. KAKULE MUNDUVUYIRA Joseph, a.a.
                 Supérieur Provincial d’Afrique                                         Secrétaire Provincial d’Afrique



dimanche 2 juin 2019

Nomination d'un nouveau Supérieur Régional assomptionniste de Kinshasa

2 juin 2019

Nomination d'un nouveau Supérieur Régional assomptionniste de Kinshasa


P. François KATALAYI, a.a.

      Avec le consentement de son conseil, le Supérieur Provincial d'Afrique, vient de nommer le père François TSHIAMALA KATALAYI comme nouveau Supérieur Régional de Kinshasa. La nouvelle de la nomination est tombée hier samedi 1er juin 2019, à la veille de la célébration de la solennité de l’Ascension du Seigneur. Celle nouvelle arrive quelques semaines seulement après la visite du père général dans ladite région.

     Le père François est né à Kinshasa, le 04 novembre 1979. Il est en effet le premier prêtre assomptionniste de la paroisse assomptionniste Divin Maître, située dans  la commune de Masina, quartier Sans Fil. Il a fait ses premiers vœux à l’Assomption le 2 septembre 2005 à Butembo, dans le Nord-Kivu. Après son baccalauréat en Philosophie à l’Institut Supérieur Emmanuel D’Alzon de Butembo (ISEAB), aujourd’hui Université de l’Assomption au Congo (UAC), il est envoyé au Kenya (Nairobi) pour des études de théologie.

     Ordonné prêtre le 15 janvier 2015, il est directement nommé maître des postulants, tâche qu’il assume jusqu’à ce jour. En outre, depuis 2016, il assume la charge de responsable de la formation de la Région Assomptionniste de Kinshasa. Au niveau provincial, il est membre effectif du conseil de province. Tout en remerciant sincèrement le père Jean-Claude MAYAMBA pour le travail abattu durant son mandat, nous souhaitons au nouveau Régional de Kinshasa une fructueuse mission.
     
Le p. Benoit Grière entouré des laïcs
Par ailleurs, rappelons que depuis la tenue des assises du 33echapitre général de notre congrégation, il a été décidé l’érection future du vicariat de Kinshasa. A ce sujet, le père général a effectué un premier voyage dans la Région pour étudier, ensemble avec les religieux et laïcs qui s’y trouvent, les conditions de réalisation de ce projet.

    En ce deuxième voyage, parmi les thèmes abordés, il convient de noter que le Père Général a insisté sur la poursuite des efforts sur la solidification des bases de la vie religieuse assomptionniste sur tous ses aspects essentiels, ce qui permettra d’affermir davantage, dans le chef de tous les religieux de cette entité de la province d’Afrique, le sentiment d’appartenance à notre congrégation.

    Outre ses entretiens avec les religieux et laïcs assomptionnistes de Kinshasa, le père général, en compagnie des pères Yves KAGHOMA, provincial d’Afrique, Jean-Claude Mayamba, supérieur Régional honoraire et Michael TSONGO, supérieur du theologat assomptionniste de Kinshasa, en a profité pour rendre visite au nouvel Archevêque Métropolitain de Kinshasa, son Excellence l’Archevêque Fridolin Ambongo Besungu, avec lequel il a eu un entretien fraternel.

De g. à d.: P. Jean-Claude, SE Mgr, TRP Benoit, P. Yves
    En effet, son Excellence l’Archevêque connait bien les Assomptionnistes et apprécie à sa juste valeur l’œuvre de l’Assomption. Compte tenu de la richesse de l’entretien que les deux personnalités ont eu, son Excellence l’Archevêque a demandé au Supérieur Provincial d’Afrique de faire un mémo qui tiendra lieu de feuille de route du responsable

     Tout en appréciant les quelques efforts réalisés dans le vécu général de la vie religieuse assomptionniste dans l’ensemble de la Région, le père général a conclu sa visite en indiquant les étapes à suivre en vue de la concrétisation du projet du nouveau vicariat: la nomination d’un Régional dans un bref délai, la reconfiguration des communautés de la Région, l’étude des nouveaux projets, et, enfin, la mise en route prochaine du vicariat.


S.B.

1 juin 2019

Ordination diaconale de dix frères assomptionnistes à Kinshasa


Fr. Zéphyrin, a.a.
      Le 25 mai 2019, l’Église a eu le privilège d’accueillir en son sein 11 prêtres et 13 diacres dont 10 diacres Augustins de l’Assomption, ordonnés par son Excellence  Monseigneur Fridolin AMBONGO, Archevêque métropolitain de l’Archidiocèse de Kinshasa. Mais avant ce grand jour, tous les ordinants futurs prêtres et diacres ont eu une semaine de préparation à ce ministère, car « rien ne peut s’obtenir dans l’Église sans aucune préalable préparation », disait le Père Toussaint TSHIGOMBE, Fils de l’Immaculée conception, Prédicateur de ladite retraite.

     En effet, du jeudi 16 mai au jeudi 23 mai 2019, les ordinants futurs Prêtres et Diacres ont été au Centre Eucharistique des Serviteurs du Saint Sacrement (Sacramentins) à Kimbondo pour participer à la retraite les préparant à recevoir dignement le ministère diaconal. Pendant une semaine, le Prédicateur a entretenu les futurs Prêtres et Diacres autour du Thème : « Être prêtre, être diacre aujourd’hui ». Il s’agissait de montrer aux concernés qu’est-ce que devenir prêtre ou diacre aujourd’hui dans l’Église catholique ?

     Eu égard à cela, nous pouvons brièvement mentionner quelques points sur lesquels le Prédicateur a insisté. On est ordonné diacre ou prêtre pour trois motifs : d’abord pour un motif pastoral, ensuite disciplinaire et enfin personnel. Motif pastoral parce qu’il faut contribuer à l’action pastorale de l’Église dans sa congrégation. Motif d’ordre disciplinaire car le ministre de Dieu est appelé à ordonner toute sa vie à des vertus chrétiennes et imiter son Maître, le Christ. Motif d’ordre personnel parce qu’il faut garantir à tout appelé ses droits et sa prise en charge. Partant de ces considérations, tout clerc a l’obligation de prendre soin de sa vie. Il prendra surtout conscience de sa mission d’avoir été choisi pour être la lumière pour et dans le monde. 

     Le Prédicateur a rappelé les vœux de religion que chaque religieux prêtre et diacre doivent vivre. L’obéissance au Pape, aux Évêques et aux Supérieurs majeurs fera d’un diacre ou prêtre un homme libre et capable de rendre service. La chasteté lui permettra de s’abstenir de toute souillure pouvant entraîner sa chute. Ce vœu fait appel au célibat consacré. Un clerc qui vit avec une femme en cachette est un danger pour l’Église d'aujourd’hui. La pauvreté fait écho à la mise en commun des biens. La recherche effrénée des biens matériels peut détourner le clerc de sa mission de pasteur des brebis. Le prédicateur a invité tous les appelés à mener une vie exemplaire. Les moyens d’y parvenir ont été invoqués au Canon 276 du Droit canonique

     Outre cela, quelques valeurs ont été proposées aux futurs diacres et prêtres afin de sauvegarder la fraternité en communauté. Il s’agit de la culture du Pardon, la correction fraternelle et l’amour. Ces valeurs servent respectivement à créer l’harmonie entre frères, le soutien fraternel et une vie fraternelle marquée par la tendresse mutuelle. En substance, tout disciple ou ministre de Dieu est invité à vivre ces cinq relations : -Vivre avec Dieu comme Père, - avec Jésus-Christ comme Maître, -avec l’Esprit Saint comme guide, -avec les autres comme frères et sœurs, - avec les choses matériels dans la liberté. 

     Bien plus, la célébration eucharistique concrétisant l’inscription officielle de nos frères parmi les clercs de notre Église catholique romaine a eu lieu le samedi 25 mai 2019 à la cathédrale notre Dame du Congo de 09h à 13h. De l’homélie de Monseigneur, nous pouvons noter trois enseignements. En premier lieu, les élus du jour ont été appelés à la collaboration dans le service de Dieu. Un diacre ou prêtre qui sait travailler en union avec les autres rend un service louable et visible. Le repli sur soi d’un clerc le rend stérile dans la pastorale. Sa mission porte moins de fruits. En second lieu, ces disciples du Christ ont été invités à l’écoute de l’Esprit Saint. Le prêtre ou le diacre doit obéir et se mettre à l’écoute de l’Esprit Saint. 

     De plus, l’Esprit du Seigneur vous conduira désormais partout où vous irez, disait le Président de l’Eucharistie. Il faut donc discerner la voix de l’Esprit Saint. En troisième lieu, Monseigneur l’Archevêque a rappelé que le serviteur n’est pas au-dessus de son maître (Jn 15, 20). Le diacre ou le prêtre doit imiter son Maître, le Christ. Les souffrances, les contradictions, l’incompréhension, les calomnies, etc. font parties de la vie d’un pasteur. 

     C’est pourquoi, le Christ avait envoyé le Paraclet à ses disciples pour raviver leur foi et leur témoignage. C’est ce même Esprit qui prend soin de tous les serviteurs de Dieu. C’est un signe que le Christ sera avec chacun de vous comme Lui-même l’exprime (Mt 28, 19-20). C’est sur ce ton que l’Archevêque avait ordonné 11 prêtres et 13 diacres dont dix Assomptionnistes. 

     Voici les noms de nos dix diacres Assomptionnistes : INANDJO AMOUSSOU ESSIKO Nicodème (Togo), KAMABLE SYALEMBA Evariste (RD Congo), KATEMBO VULIME Jean Bertrand (RD Congo), MUHINDO KAGHENI Jean-Bosco (RD Congo), SIVAMINYA VANGISIVAVI Bienvenu Bonaventure (RD Congo), WANYONYI MUKOLWE Alfred (Kenya), ATIDEPE Yves (Togo), MBUSA KITAMBALA Kizito (RD Congo), SAWE MBIONGO Jean-Bosco (RD Congo) et TEMBO KATALIKO Philémon (RD Congo).

     Enfin, Monseigneur l’Archevêque a demandé aux nouveaux diacres et prêtres de se laisser guider, modeler et façonner par l’Esprit Saint. Et que leur vie soit un témoignage malgré les vicissitudes qu’ils auront à affronter dans l’histoire de leur pastorale. Il les a aussi encouragés à prendre du temps pour écouter et méditer la Parole de Dieu. Après l’eucharistie à la cathédrale notre Dame du Congo, un verre d’amitié a été offert à nos invités en communauté Emmanuel d’Alzon de 14h45 à 18h00.
  
KASEREKA MUMBERE Zéphyrin, aa.