lundi 28 août 2017

VINGT NOUVEAUX-NÉS AU SEIN DE LA COMMUNAUTÉ SAINT CHARLES LWANGA





     Au cours de la commémoration de Saint Augustin, dans la chapelle de Malkia-wa-Mbingu (à Mapendano), vingt Novices Assomptionnistes viennent d’émettre leurs premiers vœux de religion : pauvreté, chasteté et obéissance.
Il s'agit de : 
01. ADOULA TONTO Jérémie
02. KAKULE GRÂCE TEGHEKA 
03. KAMBALE MBOGHA Georges
04. KAMBALE MUSE Sylvestre
05. KAMBALE MUVAKULI Jean-Baptiste
06. KAMBALE NDAMBUKO Gervais 
07. KAMBALE VWIRUKA Richard
08. KASAO MAHESHE Jules-Philippe
09. KASEREKA MUTUME Trésor
10. KASEREKA NDAKO Maombi
11. KAYONDA Hervé
12. LIMBAYA BATOASO Guelord
13. LUKALA BURU Freddy
14. MALIDRALE MOKILI Crispin
15. MBOMBO BARKWE Bienvenu
16. MUHINDO ISUNGU Vianney
17. MUMBERE MUHASA Angélus
18. MUMBERE NDAKASI Jérémie
19. PALUKU KIHEMBO Dieu-Merci 
                    20. TSONGO NZEMBA Richard.








À noter que c’est la toute première promotion que le Père KAMBALE TASI Augustin accompagne, en sa qualité de Maître des Novices. Que le Seigneur Dieu lui accorde force et santé nécessaires à l’accomplissement de cette tâche, combien délicate !


La messe  —qui a débuté à 9 h 15’ pour prendre fin à 13 h 15’—  a été célébrée par le Supérieur Provincial KABILA KALONDO Protais ; et trente-huit autres prêtres y ont concélébré avec deux diacres.





Le célébrant à, dans son homélie, insisté sur la trilogie  —« va, vend et suis-moi »—, en tant que pierre d’achoppement de la consécration religieuse.


Ces jeunes doivent faire preuve d’audace et de hardiesse pour s’appliquer au travail tant manuel qu’intellectuel. Qu’ils apprennent à s’asseoir et à aimer la maison : Bulengera n’est pas une école maternelle ; c’est plutôt une université ! Quiconque échoue, n’y a pas droit de cité. « Appliquez-vous donc aux études sous l’étendard de l’excellence. Fuyez avec horreur le minimalisme » !





Kakule Muvunga-Tardif Deogratias, a.a.

Secrétaire Provincial d'Afrique

jeudi 24 août 2017

BÉNÉDICTION D’UNE ÉGLISE-CHAPELLE ACCORDÉE PAR LA FAMILLE KATASOHIRE AUX PÈRES ASSOMPTIONNISTES





En ce jour mémorable, 24 août 2017, la Congrégation des Augustins de l’Assomption dits « Pères Assomptionnistes » présente en Province d’Afrique est singulièrement en liesse : Mr KATASOHIRE MULAWAVIRO-KATSUVA Prospère leur lègue un terrain de superficie de sept hectares cinquante-cinq ares sept centiares [(07 ha 55 a 07 ca) dont l’acte de legs fut signé le 04 octobre 2013] se trouvant à Muhila, Groupement de Malio, Chefferie des Bashu, Territoire de Beni, Province du Nord-Kivu en République Démocratique du Congo



Sur ce terrain est construite une chapelle, avec presbytère en chantier, dédiée à Saint Joseph, Patron des Travailleurs et ouverte au public pour contribuer à l'apostolat des Augustins de l'Assomption dans ce milieu.







C’est précisément aujourd’hui qu’ont eu lieu les cérémonies de bénédiction de ladite chapelle qui sont allées de 9 h 30’ à 17 h 30’. Tout a commencé par la célébration eucharistique présidée par le Vicaire Général Monseigneur KAHINDO SONDIRYA Laurent entouré d’une trentaine d’autres prêtres, parmi lesquels le Supérieur Provincial d’Afrique Père KABILA KALONDO Protais à qui l’on a remis le trousseau de clefs et dix bréviaires.









Il s’ensuivit une série d’allocutions et de messages de remerciements et d’encouragements. Retenons, à titre indicatif, celle du ministre provincial (Nord-Kivu) KASIVITA au cours de laquelle il a promis contribuer à la construction de l’école en plein chantier sur ce terrain, moyennant cent tôles. Ce n’est pas tout ! Il s’est engagé à faciliter les démarches aux Assomptionnistes en vue de l’obtention du certificat d’enregistrement de la concession à ses frais. Quelles merveilles !

 
Après quoi, un cocktail fraternel a été offert aux participants et invités. Il était agrémenté par le Cercle Culturel Yira Mirembe qui n’a pas lésiné sur les moyens pour le succès et l’efficacité de la fête aux pas des danse et sagesse ancestrales. 






Kakule Muvunga-Tardif Deogratias, a.a.

Secrétaire Provincial d'Afrique
















jeudi 3 août 2017

CÉLÉBRATION DU CHAPITRE PROVINCIAL D'APPLICATION / 2016-2017


CHAPITRE PROVINCIAL D'APPLICATION / 2016-2017


Aujourd’hui, les membres du chapitre provincial d’Afrique sont réunis, dans l’enceinte de l’Institut Kambali/Butembo (R.D-Congo) pour célébrer le chapitre d’application allant du 03 au 05 août 2017. 


Ces assises ravivent en nous la mémoire des chapitres provincial et général tenus respectivement à Namugongo du 29 décembre 2016 au 03 janvier 2017 et à Valpré du 28 avril au 17 mai 2017. Elles marquent, à coup sûr, un temps de renouveau conformément aux thèmes retenus : d’une part, « Artisans du Royaume de Dieu dans une Afrique en crise » ; et, d’autre part, « À vin nouveau, outres neuves. Pour que le Christ parle aux hommes et aux femmes de ce temps ».
C’est le Père Yves Kaghoma, Premier Assistant Provincial d’Afrique, qui a présidé à la Messe d’ouverture célébrée à 7h00’ dans la chapelle de la communauté provinciale Gervais Quenard. Il a, à travers son homélie, insisté sur trilogie « mission—harmonie—nouveauté ».

Cérémonies d’ouverture du chapitre d’application

9h00’ : Prière et mot d’ouverture. La prière d’invocation de l’Esprit Saint fut assurée par le Père Yves ; et le mot d’ouverture prononcé par le Père Provincial, président du chapitre.
9h15’ : Validation des mandats des capitulants. Le Frère Tardif Muvunga, Secrétaire Provincial d’Afrique, a procédé à l’appel nominal des membres du chapitre. Après quoi, un huis clos de la commission des judices causarum intervint pour valider les mandats des capitulants : 35 religieux à voix active et 6 invités dont 5 membres de l’Alliance Laïcs-Religieux et un membre —le Père Thierry KAHONGYA, Assistant Général— représentant la Curie Généralice.
9h45’ : Élections pour la reconstitution du bureau.
a. Par acclamation, le Frère Héritier Nsenge est élu deuxième Scrutateur du chapitre.
b. En remplacement du Père Thierry Kahongya (devenu Assistant Général), le Père Wilfrid Kibanda est élu Promoteur du chapitre au bout d’un second tour.
c. Le Père Michaël Tsongo est élu, au premier tour, troisième Modérateur du chapitre.
d. Le Père Adélard Mayani est élu Pro-secrétaire du chapitre au deuxième tour.
D’où la recomposition du bureau du chapitre d’application :
* Président : Protais Kabila
* Promoteur : Wilfrid Kibanda
* Les modérateurs : Éphrem Kapitula, Mawazo Kavula, Michaël Tsongo
* Secrétaire : Tardif Muvunga
* Pro-Secrétaire : Adélard Mayani
* Les scrutateurs : Parfait Monsengo et Héritier Nsenge.

Une fois reconstitué le bureau, le promoteur annonça le programme du reste des activités de la journée amorcées par la restitution du chapitre général. Il s’ensuivit un débat enrichissant autour des enjeux en faveur de notre conscience d’appartenance à l’Assomption comme corps. Avec cette réorganisation communautaire, nous sommes au rendez-vous d’une dynamique de progression de nos entités. Elle se traduit dans le passage de la Région de l’Est de l’Afrique à Vice-Province et celle de Kinshasa à Vicariat.
Après ce débat, fut proposée la liste de six commissions : 1º Vœux, statuts et coutumiers ; 2º Vie communautaire, réorganisation de la province et collaboration avec les autres provinces ; 3º Vie spirituelle, formation et interculturalité ; 4º Économie et finances ; 5º Apostolat et nouvelles fondations ; 6º Alliance laïcs-religieux.

17h00’ : Élections des membres du conseil de province. Avant de procéder au scrutin, le Père Provincial s’est employé à brosser le profil des membres du conseil de province, tel que dépeint dans nos Constitutions (Cf. RV 28). Cet organe comprend 5 membres de droit [conseil provincial, responsable de formation et l’économe (s’il n’est pas membre du conseil provincial)] et 9 membres élus parmi les profès perpétuels. Que ces frères soient vraiment des Assomptionnistes imprégnés de l’esprit du fondateur et de nos Constitutions ; qu’ils soient de véritables artisans de l’unité et vrais visionnaires pour le progrès de nos communautés et de la province. Il faut des personnes qui connaissent et aiment la province dans son unité : avoir un esprit ouvert, capable d’un don de soi pour l’autre.
18h30 : Office du soir à Quenard, suivi du repas.
22h00 : Fin de la journée.


Propos recueillis par le Fr. Tardif KAKULE MUVUNGA


Secrétaire Provincial d’Afrique

dimanche 4 juin 2017

LES OBSÈQUES DU PÈRE FAUSTIN KANYIRUME

En ce dimanche de la Pentecôte, il a plu à la Province Assomptionniste d’Afrique de procéder aux cérémonies d’obsèques du Père Faustin Kakule Kanyirume dont le corps a été rapatrié de l’Ouganda.



  


Cette journée fut précédée par une veillée mortuaire qui a eu lieu au noviciat Saint Charles Lwanga. Un bon nombre de fidèles y ont pris part sous une émotion fort aiguë.


La messe des obsèques a été célébrée par le Père Thierry Kambale Kahongya, représentant du Supérieur Provincial qui est en mission de travail. Une centaine de prêtres ont concélébré. L’Eucharistie est allée de 13 h 30’ à 15 h 30’.




Nous vous proposons, en continuation, quelques éléments de biographie du Père Faustin Kanyirume, tels que dépeints dans l’homélie au cours de l’Eucharistie :


˂Kwa majina, ndugu yetu anaitwa Faustin KAKULE KANYIRUME.
·         Alizaliwa pa Katwa-Kyondo, tarehe 25/05/1971. Baba anaitwa Casimir Mulenze. Na mama, jina lake Générose Kighani.
·         Alibatizwa pa Kyondo, tarehe 22/05/1983 ;
·         Alipata usabitisho pa Kyondo, tarehe 14/05/1985.
·         1978-1984 ↔ Alisoma masomo ya ki primario pa Kyondo ;
·        1984-1988 ↔ Masomo ya ki secondario pa Talia/Kyondo ; na akahamia Butembo kuendelea pa Nuru tangu 1988-1991.

Uito wake

Tangu miaka  wa 1993, Faustin alijiunga na mapadri wa Assomption pa COPHACO-Kindugu. Baadaye, akakubaliwa kuingia nyumbani mwa malezi ya Noviciati Mtakatifu Karoli Lwanga pa MGL-Butembo mwaka 1994 chini ya uongozi wa Padri René Mihigo. Akaweka naziri zake za kwanza tarehe 28/08/1995.
Kiisha kuwa mtawa, ameenda Scolasticat Bulengera ili asome philosophia tangu mwaka 1995 mpaka 1998. Baadaye, akatumwa Vulindi kusoma theologia tangu mwaka wa 2000 mpaka ule wa 2004. Hapo hapo, ameweka naziri za milele tarehe 14/02/2004.
Faustin alipata ushemasi pa Butembo tarehe 12/07/2005 kwa mikono ya Askofu Sikuli Paluku Melchisédech ; na upadririsho hapo hapo tarehe 07/06/2006.

Fazila zake

Padri Faustin alikuwa mtu wa uhusiano mzuri na kila mtu. Alikuwa mtu anayesema kitu namna anavyokiona. Ni muchangamfu na anayechekesha. Ni mtu mwenye kuaminia wengine na anayependa umoja, undugugu na ujamaa katika jumuia (communauté).

Ugonjwa wake

Ni tangu mwaka 2014, afya yake ilianza kuzorota. Baada ya matunzo pa Wanamahika, aliombwa kuenda Kampala kwa matunzo bora zaidi. Waganga waligundua kwamba anaumwa « reins » (insuffisance rénale). Na wakaomba apewe ingine ili imsaidie zaidi. Hapo tunamshukuru dada yake aliyekubali kumpa. Opération ilipita vizuri na ilimsaidia muda wa mwaka moja. Hata alirudi hapa kwa  kumshukuru Mungu na wote waliomsaidia. Baadaye, akaumwa na malaria. Na hiyo ilivuruga afya njema ambayo alikuwa nayo tayari. Akarudi tena Nairobi kuonana na waganga wake. Wakaamua kwa kumsaidia awe anafwata dialyse mara mbili kwa juma. Muda wote wa maumivu makali hayo, Padri Faustin alijipa moyo akiwa na imani na matumaini sabiti. Siku ya Mungu iliyopita, afya yake ilizorota zaidi. Akapelekwa hospitalini tena. Na kumbe wakati wake ulikuwa umefika. Ndio akafariki tarehe 02/06/2017 saa sita na robo ya usiku. Apumzike kwa amani !˃ 

Il s’ensuivit l’inhumation au cimetière de Mahamba, aux environs de 16 heures. 


La fin de la journée a été marquée par un bain de consolation à la Maison Provinciale Gervais Quenard. 



AUGUSTINS DE L’ASSOMPTION                                       Butembo, le 15 juin 2017
               
             PROVINCE D’AFRIQUE                                                           
           B. P. 104 Butembo (R.D.C.)
     @ : aaprovinceafrique@gmail.com

N/Réf. AA/SP/095/017


Objet : Remerciements                Chers Frères et Sœurs  dans le Christ,    

Le Conseil Provincial des Augustins de l’Assomption vous exprime sa gratitude pour le soutien tant spirituel que matériel manifesté envers la Famille de l’Assomption lors du deuil de notre frère, le  Père Faustin Kakule Kanyirume, décès survenu le 02 juin 2017 à Kampala/Ouganda.
Réconfortés par ces actes de sympathie et de compassion posés à l’égard de la Province d’Afrique, nous demandons à Dieu de vous combler de ses grâces et bénédictions, tout en vous rassurant de nos prières et amitiés fraternelles.




Secrétariat Provincial d'Afrique



vendredi 2 juin 2017

COMMUNIQUÉ NÉCROLOGIQUE

Chers frères et sœurs,

La Province Assomptionniste d’Afrique a le profond regret de vous annoncer la nouvelle de décès du Père Faustin Kakule Kanyirume, mort survenue cette nuit à Nsambya Hospital (Kampala) à 00 h 20’ (heure de Kampala).
Que cette triste nouvelle parvienne au Très Révérend Père Benoît Grière, Supérieur Général des Assomptionnistes, à Son Excellence Monseigneur l’évêque du Diocèse de Butembo-Beni, à toute la Famille des Religieux, Religieuses et prêtres, à la famille biologique du regretté Père, aux fidèles de la Paroisse du Saint Sacrement de Lyambo et de toute la Congrégation des Augustins de l'Assomption.
Nous recommandons notre Frère à vos prières. La suite du programme vous sera communiquée ultérieurement.


Fait à Butembo, le 02 juin 2017

 Secrétariat Provincial d’Afrique




AUGUSTINS DE L’ASSOMPTION
              
             PROVINCE D’AFRIQUE                                                           
           B. P. 104 Butembo (R.D.C.)
     @ : aaprovinceafrique@gmail.com


PROGRAMME DES OBSÈQUES DU
PÈRE FAUSTIN KANYIRUME

1.   Veillée mortuaire à la Maison Lwanga
* Samedi 03/06/2017 Þ 18 h 00’ : Eucharistie

2.   Cérémonies funéraires
* Dimanche 04/06/2017 Þ 13 h 00’ à Kitatumba : Messe des obsèques
* 15 h 00’ à Mahamba Þ Inhumation
* 17 h 00’ à la Maison Quenard (Maison provinciale) Þ Bain de consolation.

Fait à Butembo, le 03 juin 2017

 Secrétariat Provincial d’Afrique

vendredi 28 avril 2017

UN ACCIDENT SUR L’AXE BENI—OICHA


À son retour de Beni pour Oicha, le Révérend Père Jean-Baptiste Kakule Mbakula, prêtre Assomptionniste, a hier connu un accident de circulation à bord d’une moto vers 19 heures locales. 




Il est admis aux soins intensifs de l'hôpital général d'Oicha. Il ne parle pas encore pour savoir comment est survenu l'accident. Nous espérons qu'il ne tardera pas à recouvrer sa santé. 


Union de prières! 






ACTION DE GRÂCE POUR LA GUÉRISON DU PÈRE MBAKULA

La Province Assomptionniste d’Afrique rend grâce à Dieu pour la guérison progressive du Père Jean-Baptiste KAKULE MBAKULA. 




Assurément, le 29 avril 2017, un transfert d’urgence fut signé : Jean-Baptiste migra, à bord d’une ambulance avec équipage des médecins, de l’hôpital général d’Oicha à Nsambya Hospital de Kampala. Une fois arrivé à 21 h 30’, Jean-Baptiste fut immédiatement pris en charge. On procéda à un scanner de la tête, qui révéla que le choc était fatal. Il y a eu lésion crânienne une masse (tâche) de sang au cerveau. Le lendemain, le neurochirurgien détecta une fracture crânienne, heureusement réparable ! C’est alors qu’il procéda à l’opération au bout de laquelle Jean-Baptiste retrouva la mémoire et la parole.
Que tous ceux qui ont, de loin ou de près, contribué spirituellement ou/et matériellement au « retour à la vie » du Père Jean-Baptiste Mbakula, trouvent dans ce propos l’expression de notre profonde gratitude !


Kakule Muvunga-Tardif Deogratias, a.a.

Secrétaire Provincial d'Afrique



lundi 17 avril 2017

BÉNÉDICTION DE L’ARSENAL MUSICAL YIRA MIREMBE


Le dimanche de Pâques dernier, la communauté provinciale Assomptionniste d’Afrique a eu la grâce d’héberger en son sein les cérémonies d’inauguration de l’arsenal de sonorisation musicale du Cercle Culturel Yira Mirembe.





Le lancement officiel fut assuré par le Révérend Père Thierry Kahongya, Premier Assistant Provincial d’Afrique, tout en procédant à la bénédiction des instruments ainsi que des personnes qui en feront usage.


Parmi les invités  —environ deux cents—, Monsieur Adélard Nengo (sur photo, au milieu) s’est montré soucieux de la promotion de la culture Yira en facilitant l’acquisition desdits instruments dont le coût s’élève à 6000 $USA. Grâce à sa part  —combien considérable—, on est parvenu à réunir la moitié du prix, en gage de quoi, l’appareillage a été délivré au Cercle Culturel Yira.


Vous aussi, n’hésitez pas à emboîter le pas à Nengo par vos participation et contribution à l’achat de ces instruments !





En guise des tests et essais sous l’expertise de Deli Kongoli  —de par son appui technique—, il s’ensuivit une série de variétés musicales scandant, au rythme des danses traditionnelles, la sagesse ancestrale. La sonorisation était notablement bien appréciée. Quelle finesse ! Quelle netteté de son !






Les activités ont eu lieu de 15 heures à 19 heures. Elles se sont déroulées sans incident majeur. Pour cette merveille, alléluia !




Kakule Muvunga-Tardif, a.a.

Secrétaire Provincial d'Afrique