lundi 19 janvier 2015

L’Emmanuel de Goma souffle sur sa première bougie



L’Emmanuel de Goma souffle sur sa première bougie







 P. François, a.a.

Le temps de l’Avent en blanc

                                           Chorale Les Messagers. Paroisse de l’Emmanuel

L’Avent en blanc
A quelques jours de la célébration de la fête de la « Navedad » ou Nativité de Jésus, la paroisse de l’Emmanuel a soufflé sur sa première bougie. Cette célébration-anniversaire a  coloré en blanc le temps fort de l’Avent qui l’introduisait déjà dans la joie lumineuse de la nativité de l’enfant -Jésus-Emmanuel
 Pour rappel, la paroisse de l’Emmanuel de Goma est vieille d’une année déjà. Elle a été officiellement érigée le 14 décembre 2013 par son Excellence Monseigneur Théophile, Evêque de Goma. Ce premier anniversaire a été célébré avec faste par les paroissiens autour de  leurs pasteurs. Le curé doyen du diocèse, monsieur l’abbé Romain Lukoo a présidé à l’Eucharistie d’action de grâce et a procédé à la bénédiction des bureaux paroissiaux, effort des chrétiens, en vue d’offrir un cadre idéal de service à l’équipe paroissiale.
Bilan prometteur et défi majeur
Le bilan des activités d’une année de labeur est prometteur : 62 mariages, 623 baptêmes, 325 communiandi, 267 confirmandi, une grotte à l’honneur de la Vierge Marie, 5 portes bureaux aux côtés  d’une salle de réunion. Ce n’est pas encore beaucoup, ce n’est pas peu non plus comme  réalisation en une année mais l’important c’est l’esprit de famille et de sacrifice dans lequel tout se réalise. Les fidèles de l’Emmanuel sont plus que déterminés à travailler main à main avec leurs pasteurs pour porter haut l’étendard de cette nouvelle paroisse qui a pour ambition de se hisser au même standard que les paroisses aînées qui lui ont donné naissance (…). Le plus grand défis reste, cependant,  la construction du presbytère plus  proche de l’Eglise pour une pastorale de proximité. Il ya du pain sur la planche.
Noël à la Paroisse de l’Emmanuel
La célébration de Noël a commencé par les messes de la veille. Les trois quartiers ont eu droit aux  célébrations eucharistiques qui ont débuté à 17 heures. Cette veillée a plongé tous les enfants de Dieu dans les liesses de la nativité qui se sont poursuivies le lendemain c’est-à dire le 25 décembre 2014.
La communauté assomptionniste était invitée chez les sœurs de sainte Ursule de Tildonk pour la fête en famille. Là, il y avait à manger et à boire au rythme de la musique congolaise et étrangère. La joie était au rendez-vous. Nous espérons qu’il en était de même chez vous. « Soyez dans la joie car l’Emmanuel est venu chez vous ».


2 commentaires: