lundi 29 août 2016

PROFÈS ET PROFESSES POUR UNE MÊME MISSION : L’AVÈNEMENT DU ROYAUME !

PROFÈS ET PROFESSES POUR UNE MÊME MISSION : L’AVÈNEMENT DU ROYAUME !

 
En ce vingt-huit août 2016, jour de fête de Saint Augustin, modèle de conversion et de consécration, les Novices de la Congrégation des Augustins de l’Assomption (dits Assomptionnistes) et celles de la Congrégation des Oblates de l’Assomption émettent ensemble leurs premiers vœux de religion : la pauvreté, la chasteté et l’obéissance.



Tout se passe dans un climat de sérénité. Un doux soleil matinal est au rendez-vous. La chapelle des Sœurs Oblates de Malkia Wa Mbingu est pleine à craquer. La chorale d’Enfants Missionnaires d’Alzon scande la liturgie au son allègre et au pas de danse dix-neuf lauréats : treize candidats et six candidates à la profession temporaire dans leurs familles  religieuses respectives.
Les Novices Assomptionnistes dont les noms suivent émettent leurs premiers vœux :

1. KAHUNGU TWABATWA Éphrem

2. KAKULE ISEVAGHENI Anicet

3. KASEREKA KAZIMOTO Moïse

4. KASEREKA VAGHENI Amani

5. KATEMBO MASIMENGO Frédéric

6. KIBALA TARIKO Ferdinand

7. KOLONGO MUSAIDI Bienvenu

8. MUHINDO KAVUSA Moïse

9. MUHINDO MUHIGHINYA Gerlas

10. MUSAFIRI MUHITSYA Jean

11. PALUKU MUTSOTSYA Sédar

12. PALUKU WALIRE Bienvenu

13. MUTSUVA SIVALENDERA Emmanuel




C’est le Révérend Père Provincial Protais Kabila Kalondo qui reçoit les vœux des Novices Assomptionnistes.
 

Les vœux des Novices Oblates sont reçus par la Sœur Continentale Théodosie Kitwana Minene.


L’Eucharistie est présidée par le Père Protais Kabila Kalondo entouré d’une vingtaine de prêtres. Il focalise son homélie sur les fondamentaux de la vie consacrée culminant dans la nécessité d’une gestion saine de la trilogie —argent (l’avoir), femme [(ou/et homme) c’est-à-dire le sexe] et autorité (le pouvoir).


La convivialité de cette journée mémorable nous replonge dans une des vagues les plus cruciales de notre histoire : la "mission d'Orient", ayant comme protagonistes les Assomptionnistes et les Oblates de l'Assomption.
Le vocable "mission d'Orient" est une expression convenue à l'Assomption pour désigner l'apostolat amorcé en Orient par le Père Victorin Galabert en fin décembre 1862, d'après les instructions du Vénérable Père d'Alzon et du Chapitre général de 1862, à la demande signifiée allusivement lors d'une bénédiction du pape Pie IX le 3 juin 1862 accordée à Notre-Fondateur : "Je bénis vos œuvres d'Orient et d'Occident". 
Dans l'esprit du Pape et de la Curie romaine de l‟époque, cette mission entendait orienter l'Assomption du Père d'Alzon en direction des chrétiens orientaux de Bulgarie où le mouvement en faveur d'une union avec Rome s'était esquissé à partir de 1860. Et ce, pour des raisons plus politiques que religieuses : il s'agissait pour les bulgares de se dégager de l'influence russe, de s'émanciper de la tutelle grecque et hellénisante du Phanar, grâce à un rapprochement avec l'Occident. Ce qui leur permettrait de slaviser la liturgie et d'échapper aussi bien à la tutelle politique ottomane qu'à l'ingérence russe. 
Quand le Père Galabert se rendit à Constantinople en décembre 1862, il ne savait ni ce qu'il devait entreprendre ni où il devait s'établir, sans moyens et sans hommes. Le Père d'Alzon fit le voyage sur le lieu en 1863 pour se rendre compte par lui-même de la complexité de la situation. Son rapport final transmis à la Propagande, lors de son retour, fut très mal reçu, soupçonné de vouloir latiniser les orientaux. L'histoire voulut que finalement en janvier 1864 le Père Galabert puisse ouvrir, avec l'aide de Mgr Canova, capucin évêque à Philippopoli des bulgares latins, une modeste école primaire Saint-André. En 1867, il choisit de fixer le centre de la mission à Andrinople, aux portes de Constantinople, malgré la forte opposition des Résurrectionnistes, jaloux de leur priorité sur le lieu. Galabert sut gagner la sympathie de Mgr Popov, évêque catholique des bulgares de rite oriental, dont il devint le vicaire-théologien. Le Père d'Alzon fit tous les efforts possibles pour constituer une petite communauté Assomptionniste dont les membres courageux et persévérants furent les frères Chilier, Alexandre et Jacques, les deux cousins Bonnefoy, Benjamin et François de Sales, ainsi qu'un habile pharmacien, le Père Barthélemy Lampre, mort victime de sa charité en 18783. 
A grands cris, le Père Galabert obtint encore le concours d'auxiliaires féminines pour la mission : écoles, dispensaires, orphelinats, apostolat de charité auprès des milieux bulgares sans distinction de nationalité, de race ou de religion. A défaut des Religieuses de l'Assomption qui ne se sentaient pas prêtes, le Père d'Alzon fonda en mai 1865 la congrégation des Oblates de l'Assomption au quartier de Rochebelle, banlieue du Vigan. 
En 1877, l'Assomption d'Orient connut le baptême du feu, à cause de la guerre russo-turque de libération de la Bulgarie. L'attitude courageuse et même héroïque des religieux et des religieuses assura leur considération auprès de toutes les autorités en guerre, aussi bien russes, bulgares que turques. Mais déjà à cette époque, le Père d'Alzon pensait à la Russie, cœur de l'orthodoxie, comme terre d'élection future pour l'Assomption, dans une perspective de conquête catholique : lutte contre le schisme grec de Photius, "conversion" des schismatiques selon ses propres termes. Il n'y eut d'ailleurs jamais à aucune autre époque d'autre définition claire de l'objectif de cette mission d'Orient. La Bulgarie semblait seulement une terre d'attente et de préparation, utile pour connaître la langue slave, les mœurs, les coutumes et les mentalités de cet Orient bigarré, mais sans perspective d'avenir. La mort du Père d'Alzon en novembre 1880 ne changea immédiatement ni la stratégie ni les objectifs de son successeur, élaborés surtout en fonction des possibilités, des événements et des opportunités. La mission restait une aventure de foi dans un contexte difficile, assez étranger aux autres membres de la Congrégation.
 
 
Synthèse élaborée par Kakule Muvunga-Tardif, a.a.
Secrétaire Provincial d'Afrique








2 commentaires:

  1. Great blog!!

    If you like, come back and visit mine:
    http://albumdeestampillas.blogspot.com

    Thanks,
    Pablo from Argentina

    RépondreSupprimer
  2. Bonjour!
    Je vis au canada et Cela fait 8 mois maintenant que ça n'allait plus bien avec mon mari car je souffrais d'une maladie qui m'empêchait d'évoluer dans la vie et cette maladie nous faisais dépenser , 7 ans de mariage avec mon mari, du jour au lendemain comme par envoûtement mon mari demande le divorce. Sur internet je passais du temps à faire mes recherches pour me distraire donc il est arrivé un jour j'ai fait la connaissance d'un Voyant. Grâce a ce Voyant mes frères et soeurs, Mon mari est revenu du jour au lendemain exactement comme par enchantement, mon mari n'a rien compris depuis jusqu'à ce jour, il existe vraiment des choses dans la vie que nous ne pouvons jamais comprendre si on a pas essayé, j'ai repris mon travail et tout est rentré dans l'ordre. Il est un Spécialiste du retour rapide de l'être aimé. Si vous voulez vous faire aimer ou si votre ami vous a quitté ce Voyant peux le faire revenir dans 3 jours . Il va courir derrière vous . amour durable, problème d'enfant , chance au jeux, fidélité , maladie inconnue, même les cas désespérés. Pas de fausses promesses , travail efficace et rapide.100% de réussite garanti. Ne restez pas dans l'angoisse, pas de problème sans solution. Il est réputé pour trouver une solution à tous vos problème qui vous empêchent de dormir, même les cas désespérés
    prenez contact directement avec lui par mail: maraboutsorcier1@outlook.fr et aussi son skype essayer de l'ajouter : hounon.amangnon ou en directe sur son telephone 00229 67882701

    RépondreSupprimer