samedi 7 juillet 2012

Nos confrères de Luofu résitent et persistent

Riche contrée agricole transformée en champ de bataille
Depuis dimanche 02 juillet 2012 notre paroisse de Luofu est à sang et à feu, transformée en champ de bataille entre militaires FARDC contre les combattants mai-mai. Nous sommes au courant de l'évolution de la situation sécuritaire dans la contrée. Soyez toujours rassurés qu'ils se portent bien malgré leur solitude dans un village déserté par leurs chrétiens fuyant les coups de feu et des détonations des armes lourdes. Abandonnés par leurs fidèles, se retrouvant sans sujets, ils les ont rejoint à Kayna où ils peuvent encore célébrer la messe pour des réfugiés. Ce weekend nous apprenons que le front est repoussé plus loin à l'ouest de Luofu vers Mbughavinywa. Malgré la psychose, nos confrères espèrent rappeler les chrétiens à célébrer les messes dominicales de demain 08 juillet 2012. Leur mission est bien celle de redonner confiance et de lire dans cet apparent acalmie un signe d'espérance.
Nous continuons à prier pour eux et pour leurs ouailles pour qu'ils tiennent bons dans toutes les adversités. Nous vous prions aussi de les soutenir, de les accompagner dans cette grande mission de réconforter le peuple de Dieu. Le champ de bataille de Luofu est bien ce même champ qui se présente aux assomptionnistes pour y étendre le Règne de Dieu en "nous portant où l'homme est menacé comme image de Dieu". Et plusieurs de nos confrères en cette période de nomminations se sont manifestés confessant qu'ils sont prêts à y aller pour la même cause. Nous vous remercions beaucoup pour cette bonne volonté que vous manifestez.
Religieux et religieuses de Luofu devant l'église
Pour ce, nous savons très bien que l'Assomption africaine a de vaillants combattants qui peuvent se lancer sur tout front: insécurité, injustice, mission au loin, crise financière... Le conseil provincial est fièr des hommes qu'il a, il peut se frotter les mains au Conseil général plénier qui se tient actuellement à Rome: s'il y a qui ont donné plus de fonds, l'Afrique a donné le plus grand capital: des hommes vaillants qui continuent à faire leur preuve partout où ils ont été envoyés.

5 commentaires: