lundi 10 septembre 2012

DE L'ESPAGNE MIGHERI JB NOUS PARTAGE



Cher confrères, Salut.

Après presque deux mois des vacances, j'ai regagné finalement ma communauté. J'ai eu l'opportunité de revoir plusieurs de nos confrères et de revivre l'ambiance de plusieurs de nos communautés. C'est impressionnant tout ce qui se fait sur terrain, malgré les limites économiques et autres. La croissance de la province est très palpable en tous points de vue. Je rends grâce à Dieu pour tout ce que l’Assomption est en train de faire dans notre contrée pour l’extension du Règne de Dieu.

De ce coté ici, j'ai rencontré les confrères en forme. Il y a, certes, quelques cas de maladie, surtout les cas de nos confrères majeurs. Mais c'est le rythme normal de la vie humaine. Sinon, mes confrères congolais vont bien. Le frère Jean Claude, qui est maintenant le seul jeune en formation, va bien. Il vient de commencer sa 2eme de théologie, après avoir finalisé avec bonne satisfaction la première année. Nous espérons qu'il pourra faire mieux, car il connait déjà très bien la langue. Ainsi pourra-t-il mieux articuler sa pensée.

Par ailleurs, notre communauté a expérimenté, à mon absence, une visite désagréable. Toutes les chambres de mes confrères ont été visitées tour à tour. La voleuse, qui en est déjà à sa énième triste prouesse, a profité de la faiblesse du père âgé (l'unique présent à ce moment là et tranquillement couché en son lit), après avoir déjoué la précaution de l'autre Père qui, lui, était en train de célébrer la messe du soir. Heureusement qu'elle n'a pas su prendre avec elle rapidement beaucoup de choses. Il n'y avait non plus d'argent dans la maison à ce moment la. Le choc est resté, cependant, au niveau émotionnel. Car c'est la deuxième fois qu'en pareilles circonstances, une dame se glisse frauduleusement en communauté pour y mal-œuvrer. Et en cette occasion, elle a su s’envoler avec une bonne quantité de nos clés. Ainsi nous a-t-elle obligés de changer presque toutes les serrures. On y travaille.

Pour le reste, nous sommes en contacte. Union dans la prière. ART.

Mes cordiales salutations. JB MIGHERI.

1 commentaire: