lundi 17 septembre 2012

POSE DE LA PREMIERE PIERRE DE L'ISEAB

Sachez-le chers confrères assomptionnistes et tout homme qui porte l'oeuvre du Règne de Dieu, que la pose de la première pierre pour la construction de l'ISEAB a eu lieu le Samedi 15/09/2012. C'était simple mais grandiose et significatif. L'événement au eu lieu à la concession de Vulamba/Butembo, en présence des personnalités telles que le Vicaire général des Augustins de l'Assomption P. KAHINDO KIHUGHO Emmanuel, aa., le provincial d'Afrique P. KABILA KALONDO Protais, aa., le délégué du Maire de la ville de Butembo Mr. BENDE VUKETSU, le directeur général de l'ISEAB P. LUSENGE LINALYOGHA Oswald, les deux représentants des étudiants, deux représentants des chrétiens de Butembo Mr. VANGU et MWELI, l'ingénieur P. KATEMBO MASIMENGO Claude, aa. venu expressément de Nairobi malgré sa convalenscence et bien d'autes invités témoins du jour... Tour à tout, en commençant par le provincial, ces personnalités ont donné un coup de pioche à la terre de nos ancêtres qui abritera l'ISEAB avec ses étudiants.



Voici l'homme du jour qui fait l'histoire de l'ISEAB: Fr. Didier REMIOT


Après ces coups de pioche et la bénédiction de la pierre, l'homme du jour était le Frère Didier REMIOT, économe général qui a fait le geste tant attendu: il a soulevé la pierre, il l'a montrée au public et il l'a posée soigneusement avec un grand sourire qui se remarquait bien sous sa longue moustache et tout le monde a accompagné ce geste d'applaudissements frénétiques. Enfin, c'est fait, l'économe général a engagé ainsi tous les assomptionnistes à se mobiliser pour cette œuvre qui est la deuxième université de l'Assomption. L'Afrique est à l'honneur avec un tel investissement des ouvriers du Royaume de Dieu et la ville de Butembo, tout le diocèse de Butembo-Beni, se flatte d'avoir bénéficié de cette grâce. Il fallait une telle oeuvre à la hauteur de l'Assomption qui a déjà une histoire dans cette contrée et cette Eglise locale. Il était normal que le signe soit planté en ce jour de Notre Dame des douleurs qui soutiendra toute la peine que tous les bienfaiteurs se donneront à mener à bon port cette oeuvre.
Vous êtes invité à vous y engager à la première personne. Que les chiffres ne vous trompent pas, car un seul dollar que vous donnerez pour l'avancement de cette construction sera inscrit en lettre d'or dans cette architecture. Ce n'est pas l'Assomption seule qui construit mais c'est toute personne qui se sentira concerné par cette oeuvre d'éducation de notre jeunesse. C'est le Père Oswald qui a donné dans son mot l'image de cette entreprise: les plus ventrus sont les plus malheureux quand tout le monde pensent qu'ils sont rassasiés alors qu'en réalité ils sont les plus affamés. Vous ne devriez pas vous moquez d'eux. En réalité l'Assomption est la plus affamée, elle a besoin de votre implication dans ses projets. Certainement, elle vous garantira une  gestion rationnelle de votre contribution.

4 commentaires: