dimanche 9 décembre 2012

Mgr THEOPHILE KABOY ET L'ASSOMPTION

LES ASSOMPTIONNISTES DE GOMA AUTOUR DE MONSEIGNEUR THEOPHILE KABOY, EVEQUE DU DIOCESE DE GOMA   

L
e vendredi 16 novembre, après la messe matinale en paroisse Bienheureuse Anuarite et chez les sœurs Ursulines, les religieux assomptionnistes du diocèse volcanique de Goma ont été reçus en audience par son Excellence Monseigneur Théophile KABOY, évêque du Diocèse de Goma. Ce rendez-vous d’échange a eu lieu à l’évêché dudit diocèse pendant deux bonnes heures.
         Il s’agit de la première visite de la communauté religieuse assomptionniste depuis son arrivée dans le diocèse le 7 septembre par la présence de deux confrères précurseurs : Père Roger KASEREKA et frère Jacob BARASA en provenance de la communauté assomptionniste Emmanuel House de Nairobi, capitale du Kenya. L’entrevue du 16 novembre a consisté à la présentation de quatre religieux déjà en pied d’œuvre dans le diocèse. Il s’agit des religieux : PP. Roger, Thomas, François et du frère Jacob. La communauté attend patiemment le père René pour compléter l’équipe.
Monseigneur l’évêque a souhaité une sincère bienvenue aux religieux assomptionnistes en ces termes : « Vous êtes les bienvenus au Diocèse, sentez-vous alaises, vous êtes chez vous », avant de noter soigneusement le nom de chacun des religieux dans son carnet onomastique et en promettant nous accueillir officiellement au diocèse avec les Pères Franciscains qui viennent d’arriver eux aussi au diocèse et desservent déjà une paroisse à SAKE à 27 kilomètres du centre-ville.
En nous accordant la parole, monseigneur l’évêque a prêté une oreille ententive à l’exposé du père Roger qui présentait la mission des assomptionnistes dans le diocèse. Le père n’est pas passé par quatre chemins pour parler de l’accueil dont l’assomption est bénéficiaire au diocèse de Goma en commençant par monseigneur l’Evêque lui-même, les Sœurs Oblates de l’Assomption, les Laïcs assomptionnistes, les abbés et les autres familles religieuses masculines et féminines présentes à Goma.
Lors de la célébration du cinquième anniversaire de la reconnaissance officielle des laïcs assomptionnistes au diocèse de Goma, ceux-ci se sont dit très  satisfaits de l’arrivée des religieux assomptionnistes pour permettre à l’Assomption de fonctionner à l’aide de tous ses organes de sens. La mission de Goma vient de commencer, elle va continuer et elle va porter du fruit grâce au concours de tous. Longue vie à la mission assomptionniste à Goma.

2 commentaires: