lundi 13 octobre 2014

LES LA DE KINSHASA S'ENTRETIENNENT AVEC BENOIT GRIERE SUPERIEUR GENERAL



Au soir de ce vendredi, 3 octobre 2014 à  la Communauté Emmanuel d'Alzon de Kinshasa, le P. Supérieur  Général Benoit Grière a eu un entretien avec une dizaine des Laïcs Assomptionnistes de Kinshasa. Il avait à ses côtés le P. Provincial d’Afrique, le Père Kabila Protais.   

D'entrée de jeu, le P. Benoit Grière a dit que l'alliance laïcs-religieux est une réalité qui se construit du jour au jour. Il a ajouté qu'à l'Assomption le respect de la vocation de chacun est le maître mot. A cela s'ajoute un autre maître mot, celui de la liberté. Il a renchérit qu'il faut commencer par être ami des assomptionnistes, ensuite si l’on veut entrer dans l’alliance, accepter de suivre la formation pour se préparer à mieux connaître l'Assomption et le Père Fondateur, le Vénérable Emmanuel D’Alzon ; afin de faire  advenir le règne de Dieu en nous et autour de nous. Nous devrions suivre ce qui se retrouve dans le statut et le chemin de vie des Laïcs Assomptionnistes qui vient de sortir et que chacun devrait posséder.

Il nous a exhortés à ne pas avoir peur de solliciter l’aide des Pères Assomptionnistes. Ces derniers  devraient nous aider à grandir et à avancer. Il nous a informés qu'il venait d'écrire une lettre sur la fraternité qui est le cœur de la vie chrétienne. Il a rappelé que la congrégation n'est pas cléricaliste. Chacun doit prendre sa part de responsabilité dans l'église. Nous sommes coresponsables.    

Les laïcs à leur tour ont fait part au P. Général comment ils attendent collaborer avec la congrégation. Les joies et les peines de la congrégation sont les leurs. Les Laïcs assomptionnistes voudraient aider les religieux à réduire  tant soit peu leurs dépenses alimentaires qui prennent une part importante dans leur budget. C'est ainsi qu'ils les avaient  intéressés à l'agriculture sur le plateau de Bateke. Ils ont même négocié le premier contact pour l'obtention du tracteur auprès des autorités du pays.   
Ils sont disposés à aider les frères assomptionnistes qui n'ont pas de familles ou connaissances à Kinshasa de mieux s'intégrer  en leur offrant leur hospitalité. Que les frères assomptionnistes se sentent à l'aise dans les familles des laïcs assomptionnistes.

 

Il nous a recommandé la prière à l’intercession du Vénérable Père Emmanuel d’Alzon qui nous apporterait beaucoup de grâces et de bienfaits.



Enfin, nous avons bénéficié de la bénédiction solennelle du père Général que nous remercions infiniment pour nous avoir consacré une heure de ses très précieux moments. Ce qui nous a fort  encouragés. Nous avons senti l’attention qu’il porte aux Laïcs Assomptionnistes.


Eugene Kasereka et Stella Kahambu

3 commentaires:

  1. En avant fils et fille de l'Assomption. Dieu est avec nous, car il précède notre premier pas avant que nous ne nous mettions à l'oeuvre pour la plus grande gloire de son nom et pour les hommes, nos frères et nos soeurs.

    RépondreSupprimer