lundi 22 octobre 2012

AUCUNE ISSUE POUR NOS FRERES DISPARUS A MBAU

Certainement vous attendez toujours que nous vous disions quelque chose sur la disparition de nos confrères Jean Pierre Ndulani, Anselme Wasukundi et Edmond Kisughu. Je prendrai toujours le soin de vous informer au fil du temps. Franchement nous vous avouons que nous n'avons aucune autres informations que ce que nous vous avons communiqué le vendredi lendemain de leur enlèvement. La mobilisation est intense, les enquêtes sont ouvertes, les recherches sont lancées dans tous les sens. Mais depuis trois jours il n'y a aucune lueur. Nous attendons encore deux ou trois jours pour avoir quelques ouvertures. Nous ne saurons vous donner des informations plus consistantes quand on aura tout au moins su le groupe armé qui les a enlevés. Comme si cela n'est pas encore suffisant, ce matin nous avons entendu qu'on a enlevé aussi hier un directeur d'école primaire Kasana à Eringeti. Ce serait le même mouvement dont on ne sait pas encore les tenants et les aboutissants. 
Nous vous remercions beaucoup pour tous les messages de soutien et de communion que nous avons reçus. Une telle consolation gardera encore notre espérance et nous réconfortera dans cette angoisse que nous ne parvenons pls à supporter. Alors que tout les délégués sont déjà à Butembo en provenance de Kinshasa, Nairobi et Arusha pour le Conseil de province qui devait commencer ce lundi matin 22/10/2012, tout est au ralenti dans la province, le provincial est inconsolable, n'est pas prêt à ouvrir le conseil avant de trouver ses religieux. Continuer à prier pour que cette situation trouve une issue et une certaine ouverture pour que la vie continue en province d'Afrique. Bonne dévotion.

3 commentaires:

  1. Bonjour,

    Nous sommes unis à vous dans ce moment d'épreuve. Nous vous portons dans nos prières, nous n'oublions pas non plus les fidèles de Mbau. Nous attendons impatiemment la libération des nos confrères.
    Courage à tous.

    Ya Santos

    RépondreSupprimer