samedi 12 avril 2014

MOBILISATION POUR L'ISEAB CE MERCREDI 26/03/2014

Quelle mobilisation!!! Personne ne voulait être du reste. Le Conseil provincial, les Pères aa, les Sœurs Oblates de l'Assomption, les Frères assomprionnistes, les cadres et les étudiants de l'ISEAB, les maçons, les travailleurs de l'ADL et que sais-je encore ont afflué au site de l'Iseab, au chantier de l'ISEAB ce mercredi 26 mars 2014 dès le matin pour couler le béton. Plus de 200 personnes se sont donné gratuitement pour passer la journée et la nuit en train de travailler vigoureusement. Personne ne manquait à faire car même des curieux écoliers et badauds qui n'étaient jusque-là que de simples spectateurs ont été utiles quand il a fallu mettre un certain poids dans le véhicule qui tirait la bétonnière qui venait de s'embourber dans le sable. Ceux-ci transportaient du gravier, du sable, du ciment, de l'eau, la bétonnière mélangeait, ceux-là remplissaient les seaux, d'autres les élevaient, d'autres encore versaient et aplanissaient le mortier, il y en avaient qui ramassaient les seaux pour les remettre en bas. Cette fois nous étions tous égaux, plus question de prêtre, sœur, étudiant, autorité, ouvrier, etc. C'était vraiment un travail de fourni.
De 7 heures à 13 heures il a fallu faire un repos pour manger. En reprenant nous sommes allés jusqu'au soir, quand certains étudiants ont regagné leurs domiciles. Et comme il y avait encore à faire les plus courageux ont redoublé d'effort pour finaliser vers minuit. D'autres petites tâches nous ont occupé jusqu'à l'aube car il n'y avait plus moyen de retourner à la maison dans cette contrée où l'insécurité nous a appris la prudence de ne plus ouvrir pour qui vient de l'extérieur. A cause de la fatigue il n'y avait plus moyen de travailler ou suivre cours le jeudi.
Nous remercions beaucoup toutes ces personnes qui se sont données corps et âme pour la réussite de cette œuvre. Chacun a donc compris qu'effectivement l'Iseab est une œuvre mobilisatrice. Les étudiants ont déjà une conscience qu'ils ont une part à donner pour leur institution. L'Iseab n'est plus seulement une institution, mais plutôt un esprit. C'est cet esprit qui a fait que les étudiants n'ont pas hésité de s'inscrire comme des volontaires le jour où le directeur leur a demandés leur disponibilité. Nous n'avons plus à nous soucier de la bonne volonté de tous ceux qui portent l'Iseab en leur cœur. Nous continuerons toujours à nous mobiliser encore davantage. C'est notre passion pour le règne de Dieu.



2 commentaires: