jeudi 3 juillet 2014

BIOGRAPHIE DU P. SYAMINYA NGOLOMA Roger, a.a.


         Notre Confrère SYAMINYA NGOLOMA Roger, né à Mungo (Masereka) au diocèse de Butembo-Beni le 13/07/1969 de KAMATE Denis et KAVUGHO Astrida, nous a quittés le matin du 02 juillet 2014 à 5 heures, heures de Kinshasa. Il a été baptisé le 22/09/1969 à Masereka. Il a fait ses études à l’Ecole Primaire Itundula à Masereka (jusqu’en 1982), à l’Institut Kitsimba (1982-1989) et à l’Institut Malkia wa Mbingu (1989-1991). Il est entré en contact avec l’Assomption par les rencontres des aspirants assomptionnistes à Kambali.  
Après la réussite de son diplôme d’Etat (57 %), il a continué le discernement de sa vocation en commençant un cycle de formation universitaire en management à l’Institut Supérieur de Gestion des Affaires de Butembo (1991-1992). Il a été admis au postulat en 1992-1993 à la paroisse Kitatumba. Il est admis au noviciat Saint Charles Lwanga l’année 1993-1994 sous la direction du P. Lucas Chuffart comme Maître des novices. Il fait sa première profession le 28/08/1994 à Butembo. Il a continué son cheminement comme étudiant en philosophie à Bulengera de 1994 à 1997. En 1992-1993 le provincial lui accorde de continuer ses études supérieurs en management au même institut supérieur de gestion (1997-1999). Il a fait la profession perpétuelle à Butembo le 31/07/1999. Il a fait son stage à la comptabilité de l’économat provincial (1999-2001). De 2001-2004 il a fait sa formation théologique à Hekima College de Nairobi. Il va finir la quatrième année de théologie à l’Institut Saint Eugène de Mazénod de Kinshasa. De Kinshasa il a été nommé à la paroisse Kasando où il a demandé le diaconat en 2006. Il a été ordonné diacre le 09/11/2006 par Mgr Sikuli Paluku Melchisédech à la Cathédrale de Butembo. Il a continué à exercer ce diaconat dans la même paroisse, d’où il sera présenté au sacerdoce. Il a été ordonné prêtre le 24/01/2008 à la paroisse Cœur Immaculé de Marie de Kitatumba par Mgr. Mariano Crochiata, Evêque de Noto (Italie) en visite à Butembo.
Après son ordination il est resté vicaire à la paroisse Kasando et économe de la communauté. En 2010 il est nommé à Oicha. En 2013 il est envoyé à Kinshasa pour l’exploitation agricole au plateau des Bateke. Il a souvent passé plus de deux semaines dans le champ entrain de travailler avec le tracteur que le ministère de l’agriculture venait d’octroyer aux assomptionnistes.
Sa situation deux jours avant ne présageait pas qu’il mourrait si tôt. Nous ne nous y attendions pas du tout car jusque la veille nous l'appelions encore au téléphone. Il nous répondait sur son lit d'hôpital. Nous savions qu'il avait déjà des problèmes cardiaques et qu'il lui arrivait des effets de ce problème quand il souffre d'autres maladies. Depuis la semaine passée il était interné au Centre de santé des Oblates à Masina. La veille il a été transféré à Bondeko pour une meilleure assistance. Le matin 02/07/2014 nous avons appris que le Père Syaminya Ngoloma Roger vient de mourir à la Clinique Bondeko de Kinshasa à 5 heures, de crise cardiaque et d’insuffisance rénale.
Ici par exemple: il ne craint pas de se salir les mains
Nous gardons de Roger un confrère qui a pris l’Assomption comme sa famille. Alors qu’il est le fils unique de sa mère, il a pourtant su d’intégrer dans toute communauté sans complexe. Père Roger a été un religieux incontournable dans sa communauté. Il était vigoureux, toujours disponible pour des travaux lourds, des courses d'urgence, souple dans l'organisation des manifestations, très présent en toute équipe. Il tisse facilement des relations, comme s’il a horreur de la solitude à laquelle il serait exposé comme fils unique. Il est connu pour le rappel de plusieurs histoires comiques sur lui-même et sur les autres. Il raconte beaucoup avec humour. Sa dernière œuvre est l'investissement dans l'exploitation agricole du plateau des Bateke où il passait facilement plus de deux semaines en labourant avec son tracteur. Nous sommes très reconnaissants pour ce qu'il vient d'ouvrir dans cette œuvre d'autofinancement.
Il aura donné un modèle de dévouement à tous les autres qui sont engagé dans le travail manuel et l’autofinancement en cette période de crise. Qu’il repose dans la paix auprès de Dieu en qui il a mis sa foi et son espérance.

3 commentaires: